Le clocheton rejoint sa destination finale

Contenu de la page : Le clocheton rejoint sa destination finale

Le clocheton rejoint sa destination finale

Après le rajeunissement opéré entre juillet 2012 et mars 2013 par les apprentis du CFA de Saint Grégoire, le clocheton regagne sa commune d’ancrage.
Comme en a décidé la Ville, après avis de nombreux Bruzois (plus de 300), il sera implanté dans le parc de la Herverie.
A deux pas de l’Allée du Souvenir, il est un brillant témoignage de la reconstruction de la ville après guerre.

Comme pour son premier voyage en direction du CFA de Saint Grégoire, l’imposant ouvrage a nécessité pour son retour l’intervention de professionnels aguerris à des manutentions hors normes.

Les services techniques de la Ville l’ont ensuite désolidarisé de son armature de bois qui avait été spécialement réalisée pour permettre le transport sans dommage.
La mise en place sur le socle qui le supportera désormais s’est faite au millimètre. Il ne reste plus qu’à finaliser l’habillage du support, et le monument pourra de nouveau s’exhiber fièrement du haut de ses 7,50 m.

Quelques habitants étaient présents et ne cachaient pas leur émotion. Roselyne s’est mariée dans l’ancienne mairie et est venue immortaliser le moment : "j’habite en face du parc, je le verrai tous les jours !". Bruzois de souche, Victor voit le retour du clocheton comme "un symbole de la renaissance de notre commune, il retrouve la place qu’il mérite".

Félicitations à tous les apprentis qui lui ont redonné vie, et à leur formateur François Pellerin.

En images

 - JPEG - 478.1 ko  - JPEG - 549.6 ko  - JPEG - 521.2 ko  - JPEG - 451.2 ko  - JPEG - 471.7 ko  - JPEG - 543.7 ko  - JPEG - 541.2 ko  - JPEG - 547.7 ko

1 | 2 | 3 |>

A noter

Les Bruzois ont été interrogés sur l’emplacement qui leur paraissait le mieux adapté pour la réinstallation du clocheton.
263 personnes ont donné leur avis.
- 165 ont choisi le centre ville (63%)
- 67 ont choisi un parc naturel (25%)
- 31 ont choisi une entrée de ville (12%)

Au vu de ces résultats, la municipalité a donc décidé de l’implanter dans le parc de la Herverie, lieu qui satisfait aux demandes de 88% des participants.

retour en haut de page