Accueil du site > Découvrir Bruz > Patrimoine > Le clocheton de l’ancienne mairie > Le clocheton a retrouvé une nouvelle jeunesse

Le clocheton a retrouvé une nouvelle jeunesse

Contenu de la page : Le clocheton a retrouvé une nouvelle jeunesse

Le clocheton a retrouvé une nouvelle jeunesse

C’est l’aboutissement d’une belle aventure démarrée en juillet 2012 : les apprentis du centre de formation de Saint Grégoire ont dévoilé le 21 mars 2013 le clocheton rénové.

Un travail techniquement intéressant et très valorisant

Il aura fallu près de 1500 heures de travail, mais le résultat est à la hauteur des espérances ! Mieux, l’ouvrage est livré près de 3 mois avant la date initialement prévue.

Dix apprentis en brevet professionnel couverture-zinguerie du CFA de Saint Grégoire, encadrés par leur formateur, Francois Pellerin, ont redonné au clocheton de l’ancienne mairie son lustre d’antan.
Le travail a été réalisé en trois phases : le clocheton à quatre pans de la partie haute, le dôme à l’impériale avec ses "écailles" d’ardoise en partie médiane, et le fût en partie basse. Chaque ardoise a été taillée à la main et fixée au clou de cuivre : un vrai travail d’orfèvre ! L’épi de faîtage en cuivre a également été restauré.
Au fil du chantier, les ravages du temps sont apparus, et quelques pièces de bois très abîmées ont dû être changées.

Jeudi 21 mars 2013, l’ouvrage rénové a été dévoilé.
« C’est le genre de projet qu’une collectivité ne pourrait pas assumer financièrement, et c’est l’occasion pour nous de valoriser le savoir-faire de nos apprentis, ainsi que le métier de couvreur. » Arnaud Launay, directeur du CFA, s’est réjoui de ce partenariat qui leur a permis de disposer d’un outil pédagogique grandeur nature et très valorisant par sa pérennité. L’ouvrage est en effet destiné à être vu et à durer, contrairement aux maquettes habituellement réalisées et démontées aussitôt achevées.

Dans le parc de la Herverie fin 2013

Interrogés sur l’emplacement qui leur semble le plus approprié pour mettre en valeur cet ouvrage, plus de 300 Bruzois ont donné leur avis. Deux idées se dégagent nettement de cette consultation : le centre ville et/ou un parc ou espace vert. La municipalité a donc opté pour un emplacement qui répond à ces deux souhaits : ce sera le parc de la Herverie.
Le transport se fera comme à l’aller par convoi exceptionnel. Par ailleurs, les services techniques de la Ville réaliseront au préalable un socle en pierre façonnée destiné à supporter l’édifice.
Les deux horloges seront également remises en service. L’une sera restaurée par les apprentis et l’autre, qui avait été dérobée, sera réalisée par une entreprise de Villedieu les Poëles dans la Manche.

En images

Réception des travaux le 21 mars 2013 - JPEG - 380 ko Le clocheton rénové - JPEG - 385 ko

A noter

Les Bruzois ont été interrogés sur l’emplacement qui leur paraissait le mieux adapté pour la réinstallation du clocheton.
263 personnes ont donné leur avis.
- 165 ont choisi le centre ville (63%)
- 67 ont choisi un parc naturel (25%)
- 31 ont choisi une entrée de ville (12%)

Au vu de ces résultats, la municipalité a donc décidé de l’implanter dans le parc de la Herverie, lieu qui satisfait aux demandes de 88% des participants.

retour en haut de page