Projet de Smart grid

Contenu de la page : Projet de Smart grid

Projet de Smart grid

Bruz va accueillir le projet Rennes-Grid. Fruit de la coopération entre Rennes métropole, la Ville et trois entreprises importantes, il doit permettre d’expérimenter le pilotage énergétique intelligent du campus de Ker Lann, pour rendre notre territoire moins dépendant des énergies carbonées.

Être moins dépendant des énergies carbonées

Comment engager concrètement la transition énergétique, en rendant nos villes moins dépendantes des énergies carbonées ?
La réponse à cette question des plus importantes pour nos sociétés va peut-être se trouver à Bruz. La ville vient en effet d’être choisie comme terrain d’expérimentation du projet Rennes grid, pour le pilotage énergétique intelligent du campus de Ker Lann.

Le projet porte sur quatre points, de manière à développer une offre globale de transition énergétique.
Tout d’abord, il s’agira de produire des énergies renouvelables, à partir de solutions photovoltaïques, qui seront installées au sol, en toiture et en ombrières de parking.
Ensuite, il s’agira de mettre en place des dispositifs de stockage, pour une utilisation de l’électricité produite aux heures de pointe de consommation.
Enfin, le projet ambitionne de travailler sur une gestion active de la demande d’énergie et sur la consommation locale de la production.
Pour parfaire le dispositif, des solutions de recharge de véhicules électriques seront mises en place.

Outre un aspect très technique, c’est également l’enjeu financier du projet qui sera au cœur des préoccupations, de manière à trouver une rentabilité à ces nouveaux modes de production et de consommation d’énergie.

Ce projet est le fruit d’un partenariat original, entre Rennes métropole, la Ville de Bruz, mais également les entreprises Schneider electric et ERDF, ainsi que le cluster ecoorigin.

Ker Lann : un lieu idéal

Pour les porteurs du projet, Ker Lann présentait la particularité de regrouper sur un même territoire une expertise académique, des entreprises spécialisées avec lesquelles travailler, ainsi que du logement.

Le projet Rennes-grid a été signé il y a quelques semaines, et s’ouvrira par une étude de faisabilité, suivie d’une étude technique. Il faudra donc encore attendre un peu avant de voir les panneaux solaires se multiplier sur le campus.

A noter

10 millions d’euros, c’est l’investissement qui sera réalisé par le consortium d’entreprises pour donner vie au projet Rennes-grid.

retour en haut de page